Construire l’avenir de la France à partir de son Histoire, de ses Territoires et de ses Talents

 A l’occasion de son Assemblée générale qui se tient le 27 novembre, TeM (Territoires en Mouvement) réaffirme plus que jamais ses orientations et son projet politique.

Dans une période de reconfiguration du paysage politique, alors que les partis traditionnels subissent de plein fouet la fin d’un cycle, TeM veut incarner une vision globale et cohérente, pour une France qui prépare son avenir, forte de son histoire, de ses territoires et des talents de chaque Français.

Le projet politique de TeM se décline en 8 principes :

1) Revaloriser les cultures, la création et le patrimoine pour restaurer le sentiment d’appartenance et reconstruire un socle différenciateur pour chaque territoire ;

2) Revitaliser le tissu économique par des politiques d’accompagnement et de financement structurées autour de puissants pivots métropolitains ;

3) Organiser les politiques de solidarité, de santé et d’éducation autour d’un maillage de villes moyennes qui garantisse un accès équitable à tous les Français ;

4) Construire un schéma cohérent de mobilités autour de ces principes, à savoir, faciliter l’accès des Français aux villes moyennes, connecter les villes moyennes aux métropoles, relier les métropoles entre elles et rebâtir l’hinterland de nos grands ports maritimes dans le cadre d’une stratégie industrielle ;

5) Développer des principes modernes de gouvernance autour de trois idées forces : simplifier le mille-feuille territorial ; donner des marges de manœuvre aux élus ; développer une politique contractuelle avec des objectifs partagés, entre l’Etat et les collectivités.

6) Relancer les investissements publics, et miser sur leurs effets multiplicateurs, autour de trois grandes priorités : les infrastructures de mobilité et d’aménagement, l’éducation et la formation, l’innovation et la recherche ;

7) Créer le cadre d’une démocratie moderne en réformant les modalités d’engagement politique, les institutions représentatives et le cadre d’intervention de l’Etat ;

8) Inscrire notre action politique dans le cadre d’une construction européenne renouvelée et résolument engagée auprès des jeunes.

Cette approche constante et singulière que Tem défend depuis plusieurs années est le reflet d’une vision de la France et un appel à ce que nos véritables atouts – les talents des Français, les valeurs de la France et la diversité de nos territoires – soient au cœur d’une nouvelle société de confiance.

« Comme beaucoup de Français je souhaite la réussite du Président de la République, mais j’attends de son action politique qu’elle s’incarne dans une vision plus engagée et plus confiante vis-à-vis des territoires et de ceux qui les font vivre (…) Les partis traditionnels de la droite et du centre restent aujourd’hui encalminés dans la vieille politique sans vision, ni convictions. TeM continuera à travailler sur une politique de renouveau des idées et des projets et de mobilisations des talents dont la France a besoin » rappelle Jean-Christophe Fromantin, Président de TeM.

3 réflexions au sujet de « Construire l’avenir de la France à partir de son Histoire, de ses Territoires et de ses Talents »

  1. J’ignore ce que serait une « réussite du président de la République »: toujours plus de dirigisme étatique et européen, suivant la ligne traditionnelle de nos hauts fonctionnaires?
    Le point 6 du projet politique de TeM, la relance des investissements publics, intéresse-t-il vaguement notre gouvernement? La modernisation des accès à nos ports maritimes est-elle envisagée?
    Je ne vois qu’une aggravation de la politique socialiste de M. Macron: destruction de notre industrie de Défense, absence de politique de Défense, mépris pour notre Armée..

  2. Bonjour
    J’ai entendu vos 8 points et les approuve …
    J’ai toujours apprécié vos idées sur les territoires et suis aussi un lecteur convaincu des livres de Christophe Guilluy.
    Que le gouvernement actuel connaisse et tente d’appliquer ces idées me semble un signe d’intelligence plutôt que de plagiat. Regrouper les différentes couches administratives me semble aussi dans ses intentions … pourquoi au congrès des maires de France y eut il tant d’opposition de la part de ceux qui prétendaient pouvoir aller encore plus loin (comme F.Fillon) que ce qu’il semble déjà difficile de faire admettre.
    Rayonnement de la France à l’étranger : j’en suis convaincu … ne peut on reconnaitre … comme les étrangers … que le jeune président y a contribué.
    Ce que je pense : vous êtes un bon maire, vous avez été un député honnête défendant les projets qui correspondaient à vos convictions ou que vous jugiez conformes aux intérêts du pays et …. d’autre part .. combattiez ceux qui n’étaient en accord avec vos convictions.
    Vous étiez derrière F.Fillon, au Trocadero … et auriez été un député constructif idéal.
    Sincères salutations… et je souhaite la réussite de votre beau projet d’exposition universelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *