Et si nous inventions un nouveau modèle d’Exposition universelle … ?

COMMUNIQUE DE PRESSE

12 février 2019

 

Et si nous inventions un nouveau modèle d’Exposition universelle … ?

 

L’association EXPOFRANCE qui avait initiée et animée la candidature de la France pour l’Exposition universelle de 2025 lance une nouvelle initiative.

 

  • L’expérience de la candidature française à l’Exposition universelle de 2025 – abandonnée soudainement par le Premier ministre en janvier 2018 – a été riche de contributions et d’enseignements.
  • La plupart de ceux qui ont accompagnés cette aventure a souhaité analyser et restituer tous ces éléments pour ne pas qu’ils soient oubliés et puissent, le cas échéant, constituer les bases d’un nouveau projet d’Exposition universelle.
  • Ce travail d’analyse et de proposition est réalisé dans le cadre d’une initiative nouvelle prise par l’association EXPOFRANCE : « Les Ateliers de l’Universel »
  • Les travaux des Ateliers de l’Universel ont démarré en octobre 2018 avec une première échéance en novembre 2019. Au cours de cette période plusieurs initiatives sont lancées : Un travail de synthèse des idées fortes de la candidature ; des rencontres thématiques en France ; et un tour du monde sur le thème des valeurs et enjeux universels et sur la manière dont ils pourraient à nouveau s’incarner au XXIème siècle. Des fascicules sont édités chaque mois qui retranscrivent les débats et les rencontres.
  • Plusieurs retours permettent d’ores et déjà de constater à quel point le format actuel des Expositions universelles est perçu comme obsolète et combien l’attente est forte – dans un monde qui se tend et se rétracte – d’une nouvelle proposition plus en phase avec les enjeux contemporains. Cela rejoint beaucoup des sujets de discussion que nous avions avec le BIE mais aussi avec l’Etat pour tenter de moderniser le concept des Expositions universelles dont le dernier règlement date de 1928.
  • Une valeur socle fait consensus qui avait été proposée par les jeunes dès 2015 : L’hospitalité ; un enjeu se dessine : Celui de faire de chaque personne et de chaque territoire une chance pour la société toute entière ; un paramètre nouveau doit être pris en compte : Les mobilités technologiques.
  • Le programme des Ateliers de l’Universel en 2019 approfondira cette question de l’universalité à l’aune des transformations du XXIème siècle. Une grande convention internationale est prévue le 26 novembre 2019 au Musée de l’Homme à Paris pour partager les conclusions et faire la proposition d’un nouveau format d’Exposition universelle …

 

« Les nouveaux enjeux du monde justifient que l’on s’interroge, avec la même audace et la même passion que ceux qui ont créés les Expositions universelles en 1851, sur le sens du progrès et la manière de fédérer tous ceux qui veulent y contribuer »rappelle Jean-Christophe FROMANTIN, Président d’EXPOFRANCE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *